Home News Homepage Continua l'opera di aggiornamento storico-statistico della Commissione francese: uno sguardo al 1970

Liste italiane di ogni tempo

Accedi



Menu Utente

Contatore Visitatori

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterOggi172
mod_vvisit_counterIeri612
mod_vvisit_counterQuesta Settimana2178
mod_vvisit_counterSettimana scorsa5449
mod_vvisit_counterQuesto mese13349
mod_vvisit_counterMese Scorso22058
mod_vvisit_counterDi sempre786917

Online (da almeno 20 minuti): 5
il tuo IP: 54.162.154.91
,
Oggi: Ott 18, 2017


Nazione di provenienza

65.5%Italy Italy
8.7%United States United States
6.3%France France
5.4%Spain Spain
4.1%Monaco Monaco
1.5%Sweden Sweden
1.3%Germany Germany
1.2%United Kingdom United Kingdom
0.8%Brazil Brazil
0.6%Poland Poland
0.3%Belgium Belgium
0.3%Canada Canada
0.3%Czech Republic Czech Republic
0.3%Netherlands Netherlands
0.3%Romania Romania
0.2%Lithuania Lithuania
0.2%Switzerland Switzerland
0.2%Russian Federation Russian Federation
0.1%Austria Austria
0.1%Croatia Croatia



Designed by:
Messaggio
  • Direttiva e-Privacy EU

    Questo website utilizza i cookies per gestire l'autenticazione, la navigazione, e altre funzionalità. Scorrendo questa pagina o cliccando in qualunque suo elemento, acconsenti all'uso dei cookies.

    Visualizza i documenti sulla direttiva della e-Privacy

Continua l'opera di aggiornamento storico-statistico della Commissione francese: uno sguardo al 1970 PDF Stampa E-mail

alt

Riceviamo dall'amico Gilbert Rossillo:

Bonjour à toutes et à tous,      
A
u nom de la Commission Documentation et Histoire de la Fédération Française d'Athlétisme, j'ai le plaisir de vous adresser la 64è lettre mensuelle d'information avec son traditionnel résumé des études réalisées ou mises à jour au cours du mois fevrier que vous pouvez consulter plus en détail via le lien suivant : http://cdh.athle.com/

Un friulano fra i galletti di Francia

Ecco quello che ha scritto Luc Vollard nel suo editoriale a proposito di Tracanelli, friulano di nascita, essendo nato il 4 febbraio 1951 a Udine. "Traca" - come lo chiamavano i compagni - fu uno dei primi grandi talenti della scuola di Maurice Houvion e Jean-Claude Perrin. Chiuse la carriera con un "personale" di 5.55 e due partecipazioni ai Giochi Olimpici (1972 e 1976).
 
Après cinq éditions officieuses, l’AEA transforma en 1970 ses Jeux Européens en salle en véritable championnats d’Europe. La délégation Française se présenta forte de 21 athlètes à Vienne en Autriche avec de réelles chances de médailles. Duclos, Besson et Telliez emmènent les féminines et les masculins comptent sur Sarteur, Drut et Colnard.
Mais c’est un junior qui va causer le plus belle surprise. Certes François Tracanelli n’est pas un débutant en équipe de France puisqu’à tout juste 19 ans, il compte déjà quatre sélections A, mais même si on lui prédit un grand avenir, il n’a pas encore totalement fait oublier Hervé d’Encausse.
Cependant, en février, il a déjà rejoint puis surpassé le Montferrandais pour la meilleure performance française en salle (on ne parle pas encore de record …), d’abord avec 5m10 à Poitiers puis avec 5m20 à l’INS lors des critériums nationaux. Lorsqu’il se présente en Autriche, il est donc en pleine possession de ses moyens et la piste en bois de la Stadthalle va être le théâtre d’un concours mémorable. Dans son étui, ’’Traca’’ a emmené deux perches, dont une plus dure que son habituel outil en fibre de verre. Il débute avec celle-ci à 5m00 et passe au premier essai. Il revient à l’autre pour à nouveau franchir 5m20 au premier essai. A 5m25, il fait l’impasse et le Suédois Kjell Isaksson pense avoir fait le plus dur en franchissant cette barre.
Tracanelli, dont le record était encore à 4m80 un an auparavant, regarde cela avec détachement, reprend sa perche la plus faible et s’élance à 5m30. Une seule tentative suffit et en ce 15 mars 1970, François plie le concours en trois essais ! Isaksson ne fera pas mieux et Wolfgang Nordwig, Allemand de l’Est et futur recordman du monde en fin de saison en reste à 5m20. Le Français reprend alors la perche utilisée en début de concours et,  en toute décontraction, attaque 5m40, manquant de peu mais démontrant toute l’étendue de son potentiel qui le mènera au record du monde junior au mois de juillet.
 

(Crédit photos Robert Krieger pour l’Equipe Magazine Athlétisme).
Rédaction Luc Vollard